Pochette IPAD DIY

Récemment, j’ai investi dans un IPAD pour mon boulot et je voulais me créer une pochette personnalisée dans les tons de l’automne/hiver (tissus assorti à ma veste – oui oui, j’y ai beaucoup réfléchi 😉 )

Pour ce projet, j’ai eu besoin du savoir-faire de ma grand mère, parce que moi et la couture on n’a pas encore beaucoup d’expérience !

Pour ce tutoriel, voici le matériel dont vous aurez besoin :

  • Du tissus (ici j’ai choisi deux tissus différents mais libre à vous de choisir)
  • De la ouatine (relativement épaisse pour assurer la protection de votre IPAD)
  • Un biais
  • Une tirette
  • Des ciseaux
  • Un fer à repasser
  • Une latte
  • Une machine à coudre et du fil
  • Des épingles

Pour décorer la bande jaune de ma pochette avec des fleurs brodées en perles, j’ai eu besoin :

  • D’une aiguille
  • Des perles
  • Du fil assorti à votre tissu

IMG_9491

PREMIÈRE ETAPE : Préparation du tissu

Pour commencer, il faut préparer vos bouts de tissu. Pour cela, il faut avoir réfléchi à l’aspect final de votre projet.

Je ne voulais pas que la face avant de ma pochette soit uniquement recouverte d’un tissu à fleur, j’ai donc prévu dans ma découpe qu’une bande ocre viendrait se rajouter. Vous pouvez également pour plus de simplicité et de facilité travailler avec des faces unies.

  • Mesurez les différents côtés de l’IPAD

Hauteur : 24 cm -> rajoutez 2 cm en haut et 2 cm en bas -> 24 cm + 4 cm = 28 cm

Largeur : 18.5 cm -> on multiplie ce résultat par 2 (pour recouvrir les deux faces de l’IPAD: l’avant et l’arrière) = 37 cm et on rajoute 4 cm pour les marges (nécessaires pour la couture). TOTAL = 42 cm

Comme je voulais introduire une bande ocre de 6 cm de large (6 cm + 3 cm de marges = 9 cm), j’ai retiré de mon total de 42 cm, 9 cm.

AU FINAL :

* Un morceau de tissu ocre de 28 cm sur 42 cm

* Un morceau de tissu ocre de 28 cm sur 9 cm

* Un morceau de tissu à fleur de 28 cm sur 33 cm

* Un morceau de ouatine de 28 cm sur 42 cm

(Si vous ne souhaitez pas de bande ocre sur la face avant: coupez deux morceaux de tissu de 28 cm sur 42 cm).

Remarque : vous pouvez tracer vos lignes au crayon sur la face « envers » de votre tissu.

SECONDE ETAPE : Broderie

Avec un fil, de préférence assorti à vos tissus, venez poser des perles sur votre trait. Il suffit de piquer pour faire ressortir l’aiguille du « beau » côté, de faire glisser le long de l’aiguille une perle et d’ensuite, juste un peu plus loin que l’endroit de sortie, repiquer l’aiguille pour la faire disparaître de l’autre côté. Et ainsi de suite. Pour éviter d’avoir plein de fils qui dépassent sur l’envers de votre tissu, couper un long bout de fil que vous pliez en deux. Pour le nouer, vous n’aurez qu’à passer le fil dans la boucle à l’arrière.

TROISIÈME ETAPE : assembler les morceaux de tissu

Pour assembler les morceaux de tissus du côté face de notre pochette (la bande ocre et le tissu à fleur) nous allons superposer les deux bouts de tissu. Il faut que les deux faces « endroit » de notre tissu se touchent. Pour plus de visualisation, votre tissu a fleurs doit être posé sur la table pour qu’on voit le beau côté et le tissu ocre doit être placé par dessus, bord contre bord, face « moche » visible.

Placez ensuite des épingles le long du bord sur toute la hauteur pour assembler les deux tissu. Ensuite cousez ce bord à la machine avec un point machine.

Une fois cousus, vous pouvez déplier les deux tissus et obtiendrez le morceau « extérieur » final de votre pochette.

QUATRIÈME ETAPE : assemblez les deux morceaux de tissu et la ouatine

Pour superposer correctement vos tissus, placer le tissu ocre (côté intérieur de la pochette) face « belle » contre la table. Placez ensuite dessus le rectangle de ouatine. Pour finir déposez le morceau de tissu prévu pour la face  extérieure de la pochette face « belle » visible sur la ouatine.

Pour bien assembler le tout, placez des épingles le long de l’ensemble des bords du rectangle.

Une fois votre rectangle prêt, surfilez à l’aide de votre machine tous les bords. Le surfilage empêchera votre tissu de s’effilocher et facilitera la pose de la tirette.

REMARQUES :

  • il ne faut pas oublier de changer le type de point sur votre machine: avant ET après !
  • Une fois que les trois couches ont été assemblées, il n’y a plus d’envers du tissu, uniquement deux faces « belles » !
  • On surfile toujours sur le bord !

CINQUIÈME ETAPE : LA TIRETTE

Placez la tirette sur le bord intérieur de votre pochette (ici sur le côté ocre). Je voulais une ouverture en « L » pour ma pochette, il fallait donc que la tirette couvre le bord supérieur et un des bords latéraux de ma pochette.

Capture 2

Il faut veillez, lors de la pose des épingles (pour fixer la tirette avant la couture) :

  • à bien arrondir les coins pour faciliter la couture
  • à ce que le premier côté (bord supérieur de la pochette) corresponde bien à la moitié des deux côtés (si je plie mon grand rectangle, la tirette doit être placée à la moitié de sa largeur totale)
  • à couper et à stopper la tirette (voir image ci dessus – bande rouge) à la machine  (coudre perpendiculairement à la tirette et faire des points dessus pour stopper son ouverture)

ATTENTION : Pour la couture de la tirette, CHANGER de PIED DE BICHE pour effectuer le point « machine » pour éviter de casser votre aiguille. Attention également à bien le positionner sur la machine en fonction du côté de la tirette (voir mode d’emploi de la machine).

Fixez ensuite, à l’aide d’épingles, la tirette de l’autre côté de la pochette et n’oubliez pas d’ajuster le côté de votre pied de biche spécial tirette pour la couture.

Cousez.

SIXIÈME ETAPE : la pose du biais

Pour placer votre biais, placez/pincez-le de part et d’autre de la couture de la tirette pour la camoufler. ATTENTION à ne pas s’approcher trop de la tirette (des deux côtés) pour ne pas casser l’aiguille de la machine à coudre ! Fixez-le avec des épingles

Laissez un peu d’aisance dans les tournants.

Couvrez l’ensemble des bords et cousez le tout en une seule fois avec un point machine et toujours avec le pied de biche spécial tirette.

Voici la version schématique

Capture 4

Légende:

La ligne rouge correspond à la moitié du rectangle, l’endroit où vous allez le plier pour faire votre pochette.

La fine ligne noire correspond à la tirette.

L’épaisse bande grise correspond au biais blanc de la tirette.

La ligne épaisse bleu correspond au biais final qui embellit vos bords.

SEPTIÈME ET DERNIÈRE ETAPE : Fermer la pochette proprement

  • Retournez la pochette (de sorte à avoir la face intérieure à l’extérieur)
  • Cousez ensemble les deux faces du bas de la pochette avec un point machine (pied de biche ordinaire). Attention à la partie plus délicate lorsque vous vous approchez de la tirette…
  • placez un biais de part et d’autre de la couture et cousez-le.

Nous n’avons pas coupé le surplus de tissu qui dépassait de la couture, je vous recommande de le faire pour évitez d’avoir du mal à bien retourner les coins de la pochette.

ET VOILA LE RÉSULTAT FINAL :

REMARQUES :

  • Lors de la découpe des morceaux de tissus, veillez à laisser des marges assez larges pour la couture et l’épaisseur de la ouatine.
  • Pour débuter et finir la ligne à coudre, faites de petits aller-retours avec votre tissu dans votre machine pour éviter que les points ne se défassent trop facilement.

You may also like

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *