Soirée cocooning au coin du feu avec We Are Knitters

Bonjour à tous et à toutes,

Je vous retrouve aujourd’hui pour un article un peu différent et innovant vu que je vais vous parler de tricot ! Il y a quelques mois, je n’aurais pas parié sur la parution d’un tel article parce que je pensais vraiment que le tricot et moi ça faisait 10 ! Petite, j’avais déjà bien essayé de m’y mettre mais c’était une véritable catastrophe ! Je serrais tellement mes mailles que mon écharpe ne faisait que rétrécir au fil de mon travail… Et puis cet été, lors du week-end de fiançailles de ma super copine du blog springinfialta, cette dernière m’a proposé de participer avec elle à un challenge tricot sponsorisé par We Are Knitters ! On a donc choisi ensemble de tricoter le KINESIS SWEATER disponible sur le site le WAK.

J’en profite pour faire paraître cet article dans le thème du projet DIY « cocooning au coin du feu » qui je trouve s’y prête parfaitement ! Effectivement, avec les soirées automnales qui sont arrivées, mon plaid et mes aiguilles sont mes meilleurs amis ! Vous pouvez retrouver les créations des participantes ici !

J’ai hésité au début en me disant que si je ne parvenais pas à finir ce serait un peu la loose et puis finalement c’était l’occasion ou jamais de réessayer plus sérieusement ! Je peux déjà vous dire que cette expérience m’a totalement réconciliée avec le tricot et même qu’elle m’a rendue complètement addicte !

Mon premier coup de cœur, le Kit de WAK avec ses pelotes vraiment douces et ses aiguilles en bois magnifiques ! J’étais hyper excitée en le recevant. En plus, les couleurs des pelotes sont vraiment belles et fidèles à ce que le site internet montre.

Ensuite il a fallu s’y mettre. En lisant les instructions, je vous avoue avoir eu plusieurs moments de panique parce que tout me semblait être une véritable épreuve ! Heureusement pour moi, qui suis un peu paresseuse, j’avais ma maman avec moi pendant une semaine qui m’a montré les différents points et les différentes manipulations que j’avais besoin de savoir faire pour débuter mon travail ! Je l’ai donc filmée pour avoir la possibilité de consulter ses vidéos plus tard si j’en ressentais le besoin. Et croyez-moi, je l’ai ressenti ce besoin 😉

Pour les paresseuses comme moi, je vais lister ci-dessous les points et les manipulations qui ont été nécessaires pour la confection de ce pull et essayer de retrouver les liens des vidéos du site WAK pour que vous puissiez facilement trouver les explications. Je vais également essayer d’étoffer certaines de ces vidéos en vous donnant quelques conseils supplémentaires !

J’en profite pour vous donner un premier conseil : FAITES L’ÉCHANTILLON ! Il vous permet de savoir si la taille de votre point correspond ou nom aux dimensions qu’ils utilisent pour construire le patron. Si votre échantillon ne correspond pas à leurs mesures, n’hésitez pas à ajuster le patron en ajoutant ou enlevant des mailles par une simple règle de trois.

Par exemple : 10 mailles = 10 cm et 10 rangs = 12 cm

Si vous obtenez 10 mailles = 8 cm vous devrez augmenter le nombre total de vos mailles pour rentrer dans votre pull ! Si le nombre total initial de mail est 50, il sera maintenant réajuster à environ 62 mailles (50cm : 8 cm = 6.25 x 10 mailles = 62.5 mailles).

Ce qu’on tente de vous montrer en début de vidéo, c’est qu’il faut laisser suffisamment de laine au bout du fil pour pouvoir montrer l’ensemble de vos mailles.

Pour démarrer votre point endroit, votre fil doit se trouver en bas à droite de votre travail et pour construire la maille vous devez l’enrouler vers le haut autour de votre aiguille.

Pour démarrer votre point envers, votre fil doit se trouver en bas à gauche de votre travail et pour construire la maille vous devez l’enrouler vers le bas autour de votre aiguille.

N’ayant pas trouver de vidéo sur ce sujet sur le site de WAK, je vous propose le lien d’une de mes vidéos. Excusez-moi d’avance pour la qualité médiocre, l’effet flouté n’était pas recherché …

Pour rentrer les fils, enfilez-les sur votre aiguille à laine. Ma grand mère m’a donné des conseils différents que ceux exposés sur la vidéo. Elle a insisté sur le fait de rentrer le fil en diagonale pour qu’il ne se défasse pas lorsque vous étendrez votre travail pour vous habiller. Comme une image vaut mieux que des mots, voici une photo un peu moche mais plus explicite !

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *